Fire Punch Tome 1 – Tatsuki Fujimoto

Fire Punch Tome 1 – Tatsuki Fujimoto

Genre : Manga (Shonen)
Editions :
Kazé
Nombre de pages :
206


Résumé :

Dans un monde où tout est recouvert de glace, la famine et le chaos règnent sur la Terre.
Parmi les quelques humains qui tentent de survivre, certains sont dotés de pouvoir surnaturels.
Agni et sa sœur, Luna, font partis de ces « élus » et possèdent la faculté de se régénérer.
Agni utilise ce pouvoir pour nourrir les habitants de son village.
Pourtant cela ne suffira pas à les préserver du terrible malheur qui va s’abattre sur eux…
Agni sera le seul survivant du massacre qui a brûlé tous ses proches.
Il part alors dans une quête effrénée pour assouvir sa soif de vengeance !

Mon avis :

J’ai reçu ce livre dans le cadre de la Masse critique Babelio, merci pour cet envoi.

Tout d’abord, je préfère vous informer que ce manga n’est pas conseillé à tout public.

Ma première lecture de manga commence ici, et je dois bien avouer que j’ai dû demander à mon chéri comment cela se lisait, à l’envers ça je le savais, mais comment lire les planches ça je l’ai découvert, j’ai eu du mal au début, mais après on s’y habitue.

Dans ce manga, nous retrouvons Agni et sa sœur Luna, qui vivent dans un petit village, ou la population est assez âgée mais surtout assez mal en point.
Effectivement, le froid et la famine se sont abattu sur le monde. Grace à leur pouvoir de régénération, Agni et Luna, nourrissent les habitants avec leurs propres chairs (glauque vous avez dit ?).
Un bras coupé et hop il repousse…
Un jour un élu, avec un pouvoir surpuissant, vient au village et décime toute la population. Seul Agni, laissé pour mort, survivra à cette horrible épreuve grâce à son pouvoir, mais il ne sera plus jamais le même.
Sa soif de vengeance va alors l’amener à rechercher la personne qui à anéantit sa vie et surtout celle des gens qui lui était proche.

Ce manga est assez « glauque » et dérangeant. Les sujets abordés tel que le cannibalisme, l’inceste, le viol, la zoophilie, la pédophilie, paraissent dans une certaines « normalité » vis à vis de l’histoire, mais moi me choquent énormément.
Les scènes visuelles ne sont pas détaillées et tant mieux, cela reste très subtile, mais restent présentent et ne me plaisent pas, car au niveau des textes la subtilité est quant à elle beaucoup moins présente même si il n’y pas vraiment de choses abouties réellement.

Concernant les planches, je n’ai pas accroché, sans le texte les images n’ont pas un très grand intérêt, un peu brouillon, trop chargées, pas assez d’expressions visuelles retranscrites.

Comme c’est mon premier manga, je ne suis peut-être pas assez objective concernant tout cela, mais de mon avis personnel (qui peut évidemment être différent des autres) ce manga ne m’a pas plu.

Pour conclure :

Une première lecture de manga peu convaincante, je ressayerai sûrement avec une autre catégorie moins trash et plus en accord avec moi-même.
Trop violent et pas assez abouti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *