Il n’y a pas d’ombre sans lumière – Marjorie Levasseur

Il n’y a pas d’ombre sans lumière – Marjorie Levasseur

Genre : Romance, contemporain
Editions :
Auto-édité
Nombre de pages :
252


Résumé :

« Il n’y a pas d’ombre sans lumière » est la suite du roman « Une parenthèse dans ta vie… » du même auteur.

A des milliers de kilomètres de Clémence, Fred fait de son mieux son entrée chez les Beauchemin. En terre inconnue, il va devoir accepter que sa venue au Québec n’enchante pas tous les membres de sa nouvelle famille. Mais le défi qu’il doit relever n’est rien comparé aux vieux démons qu’affronte Clémence en France.
Livrée aux peurs de son enfance, loin de celui qu’elle aime, la jeune femme ne doit compter que sur elle-même pour faire face au retour de sa mère et aux conséquences qui en découlent. Pourra-t-elle trouver un nouvel allié dans cette tourmente ?
Toujours est-il que, malgré les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, les retrouvailles de Clémence et de Fred sur le sol français risquent d’être bien différentes de celles qu’ils avaient espérées…


Mon avis :

Attention: contient des spoilers sur le tome précédent « Une parenthèse dans ta vie ».

Service presse de SimPlementPro. Merci à l’auteure pour sa confiance.

Si vous avez lu ma précédente chronique, vous savez que ça avait été un coup de cœur, alors quand j’ai eu la possibilité de lire la suite, je me suis jeté dessus, et je l’ai dévoré aussi vite que le premier tome.

On retrouve donc Clémence et Fred (pour mon plus grand plaisir), ainsi que leur entourage qui va s’agrandir petit à petit au fil des pages.
Fred au Québec tente de se rapprocher de son père, tant bien que mal, et Clémence va devoir affronter son passé. Un passé enfoui dans des souvenirs inavouables et douloureux.

L’histoire dans ce tome se centre beaucoup plus sur Clémence, sur ces choses qu’elles doit affronter, je ne peux malheureusement pas vous en parler sans vous spoiler, mais grâce à ses collègues, elle va réussir  à trouver la force d’aller au-delà d’elle-même et de ses peurs.

Fred quant à lui se reconstruit, il change, Clémence l’as changé, il devient de plus en plus sympa (à mes yeux).

L’amour est très présent dans ce tome, sous toutes ses formes, amicales, familiales, amoureuses.
J’ai vraiment apprécié que l’auteure fasse évoluer ces personnages de cette manière, chacun a le droit à son moment, personnages principaux ou secondaires, ils ne font qu’un dans cette histoire.

J’aime toujours la plume de l’auteure, qui arrive à  amener sur le tapis  des sujets délicats qui peuvent être gênants.

Le petit point négatif est que j’ai deviné assez rapidement le déroulement de l’histoire, donc sa fin. Une fin que j’ai beaucoup appréciée et qui donne envie de continuer de parcourir les pages avec Fred , Clémence et les autres afin de suivre leur évolution.

J’ai néanmoins préféré le tome un, j’ai été un peu moins touché par celui-ci qui se trouve un peu rapide.

Pour conclure :

Un tome deux qui reste fidèle aux personnages à leur histoire, qui est sincère et riche de sentiments. J’ai vraiment apprécié ma lecture, même si je l’ai trouvé trop rapide.

3 réflexions sur “ Il n’y a pas d’ombre sans lumière – Marjorie Levasseur ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *