Ma rentrée littéraire 2018

Ma rentrée littéraire 2018

Bonjour les bouquineurs et bouquineuses !

Bon ok cela fait deux mois que j’ai disparue, l’aviez-vous remarqué? Peut-être pas…
Quoi qu’il en soit je reviens aujourd’hui vous parler rentrée littéraire et plus précisément vous montrer les quelques titres qui me tentent à cette occasion.
Je ne reviendrai pas sur ma « disparition » cela me regarde, mais sachez que comme avant je ne me prend pas la tête, si l’envie d’écrire est là tant mieux sinon tant pis, pas de pression et le plaisir en restera un.

Sur ce je vous laisse découvrir ma sélection de la rentrée littéraire (#RLN2018), et j’attends en commentaire vos avis mais surtout votre sélection afin de faire grossir un peu plus ma pile à lire 🙂

Bonne journée à vous !

Lire la suite

Il n’est jamais plus tard que minuit – Isabelle Nevers

Il n’est jamais plus tard que minuit – Isabelle Nevers

Genre : Contemporain
Editions : Carnets Nord
Nombre de pages : 300


Résumé :

Rangoun, Birmanie, 2004.

« L’odeur me saisit ; mélange d’effluves de fleurs, de feux de bois, de fumets de cuisine, de gaz d’échappement, l’odeur d’un peuple qui vit dans la pauvreté, la chaleur et l’humidité. »

En quelques mots, Jeanne marque son retour en Birmanie, où elle espère s’oublier puisqu’elle ne pourra jamais effacer le drame : son mari et ses deux petites filles morts dans un accident d’avion. Derrière les rideaux de bambous d’un monde qu’elle côtoyait sans le connaître, en se dépouillant de ses vêtements d’Occidentale, Jeanne découvre peu à peu un peuple qui pense et respire autrement. En prise avec ses démons intérieurs, elle voyage dans ce pays où s’affrontent violences et aspirations spirituelles.

Il n’est jamais plus tard que minuit est le beau et subtil portrait d’une femme qui, sans oublier ceux qu’elle a perdus, retrouve doucement goût à la vie, par un travail intime face à la douleur. Ce roman nous laisse entrevoir des âmes vagabondes, des lieux où l’on sent que l’essentiel demeure mystérieux.

Lire la suite