La nuit, la mer n’est qu’un bruit – Andrew Miller

La nuit, la mer n’est qu’un bruit – Andrew Miller

Genre : Contemporain
Editions : Piranha
Nombre de pages : 304


Résumé :

Tout oppose Maud et Tim. Fille unique de parents modestes, c’est une scientifique brillante et une femme pondérée. Issu d’une famille nombreuse aisée, il est musicien et un peu bohème. Elle est secrète, réticente à la vie, lui exprime ouvertement ses sentiments. Ils forment pourtant un couple dont la solidité repose sur leur fille Zoé et leur passion pour la navigation. Lorsqu’une terrible tragédie les frappe, chacun réagit à sa manière. Il se réfugie chez ses parents, incapable de surmonter sa douleur et le regard de Maud. Elle décide de réaliser leur vieux rêve : traverser l’océan.
De l’Angleterre à l’Amérique du Sud, La nuit, la mer n’est qu’un bruit est un voyage fascinant au cœur des sentiments et de l’indicible. La réponse d’une femme impénétrable à l’appel du large.

Lire la suite

Le prix de la liberté – Ludvik Jean-Denis

Le prix de la liberté – Ludvik Jean-Denis

Genre : Roman historique
Editions : Autoédité
Nombre de pages : 111


Résumé :

Pointeville, 1780. Perturbée par un terrible événement, la vie de Cornelia, une jeune esclave, prend une tout autre allure au sein de l’Habitation Saint-Pierre. L’arrivée de Joseph, un nouvel esclave, l’oblige à prendre des décisions difficiles. La situation politique instable de l’île est une aubaine pour Cornelia qui est toujours en quête d’un trésor inestimable : la liberté. La jeune esclave entame un long chemin vers une contrée inconnue semée d’embûches où sentiments et émotions sont mis à rude épreuve.


Lire la suite

Soigner : 14 juillet 2016, ils ont pansé les plaies de Nice – Dr. Marc Magro

Soigner : 14 juillet 2016, ils ont pansé les plaies de Nice – Dr. Marc Magro

Genre : Témoignage
Editions : Editions First
Nombre de pages : 320


Résumé :

Un an après, les héros du plan Blanc de Nice racontent leur 14 juillet 2016.

Qu’ils soient médecin, infirmier/ère, aide-soignant(e), pompier,
Qu’ils aient été de garde, mobilisés à 23 heures, ou se soient trouvés dans la foule à titre personnel,
Qu’ils aient sauvé des vies, tenu des mains blessées ou compté des morts,

La nuit du 14 juillet 2016 restera gravée dans leur mémoire. Ce livre est leur thérapie collective. Une tentative de saisir l’indicible, de trouver les mots qui soignent leurs maux après avoir pansé le sang des autres.


Lire la suite